Délégation du HDP à Strasbourg

Hahnilegorusme1Une délégation du Parti démocratique des Peuples (HDP) composée des Co-maires des municipalités métropolitaines de Amed, Mardin et Van ont eu une série d’entretiens avec des représentants du Parlement européen, de l’Union européenne et du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe aujourd’hui à Strasbourg.
Les réunions se sont principalement axées sur la terreur de l’État turc au Kurdistan et la catastrophe humanitaire qui résultent actuellement des attaques en cours.

Le co-maire de Van Hatice Çoban, le co-maire de Mardin Ahmet Türk et le co-maire de Amed  Fırat Anli  étaient accompagnés par le représentant du HDP (Parti démocratique des peuples) en Europe Eyyup Doru et le représentant du HDP auprès du Conseil de l’Europe Faik Yağızay.belediyeec59fbac59fkanlarc4b1ak(4)

La délégation a participé à des dizaines de réunions avec des fonctionnaires européens, notamment avec le Haut Représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité/vice-présidente de la Commission Federica Mogherini, le Commissaire européen à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage Johannes Hahn;  le rapporteur pour la Turquie au Parlement européen Kati Piri; l’eurodéputée socialiste au PE Anna Gomes; Gabriele Zimmer, présidente du groupe confédéral de la Gauche unitaire européenne; Marie-Christine Vergiat, eurodéputée et présidente du groupe d’amitié kurde au PE; l’Eurodéputée italienne Barbara Spinnelli, Georgiou Hadjitakis, député européen chypriote; et enfin la présidente du groupe des Verts / ALE Rebecca Harms et Renate Sommer, membre de la Commission parlementaire mixte UE-Turquie et eurodéputée chrétien-démocrate.

La délégation a ensuite rencontré le Secrétaire général, le Directeur général et le bureau exécutif du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe, assemblée représentant plus de 200.000 autorités de 47 États européens, et a discuté de la catastrophe humanitaire à grande échelle provoquée par les agressions des forces de l’État turc à travers toute la région kurde de Turquie – Cizre, Şırnak, Silopi, Sur, Yüksekova, Silvan -, et des mesures urgentes qui doivent être prises sans tarder pour remédier à cette situation.

La délégation de co-maires a tenu à rappeler les responsabilités de l’Europe dans la limitation de cette tragédie, et a fourni les informations détaillées sur la situation vécue par les municipalités dans le territoire du Kurdistan du nord.

Le Parlement européen tiendra par ailleurs une session générale à 17h00 aujourd’hui pour discuter d’un programme d’urgence concernant  les développements dans la région kurde. Les fonctionnaires et les députés des 28 États membres de l’UE répondront aux demandes et aux questions à ce sujet.