MPE – Campagne pour le retrait du PKK de la liste des organisations terroristes de l’UE

Plus d’une centaine de membres du Parlement européen ont lancé une campagne de signatures pour le retrait du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) de la liste des organisations terroristes de l’UE. Les parlementaires qui ont lancé la campagne assisteront à une conférence de presse à la place Schuman aujourd’hui.

Dans leur appel, les députés signataires de la campagne ont affirmé que la perspective de parvenir à une solution pacifique et démocratique de la question kurde en Turquie était gravement menacée vu la hausse de la violence et que cela posait de sérieux risques  pour la stabilité de la Turquie ainsi que du Moyen-Orient.

“En Turquie, nous sommes de plus en plus exposés à une flambée de violence qui repousse l’idée d’un processus de paix et affaiblit la lutte contre Daesh.

L’Union européenne, mais aussi le Conseil européen, l’ONU et les Etats-Unis ont déjà appelé à la paix en Turquie. Dans ce contexte, il est un fait que le retrait du PKK de cette liste ouvrira la voie à une instauration de la paix, d’un dialogue et des négociations.

Le retrait du PKK de cette liste facilitera également la baisse des violations des droits de l’homme, de la restriction des libertés de pensée et de la liberté de la presse. “

Les Kurdes constituent une part importante des luttes politiques au Moyen-Orient comme l’a prouvé la résistance Kobanê et une solution pacifique à la question kurde en Turquie ne peut être possible sans passer par des négociations avec le PKK, lesquels, nous le soulignons, l’ancien Premier ministre et actuel président Erdogan avait déjà accepté auparavant.

 A l’exemple de la situation en Irlande du Nord, une solution pacifique sera atteint seulement en impliquant toutes les parties concernées”.

Les parlementaires ont appelé le Conseil de l’Union européenne à réviser la liste afin que ce dernier procède à une suppression du PKK de la liste des organisations terroristes.

Les signataires qui se sont joint à la campagne sont les suivants;

VERGIAT Marie-Christine

GOMES Ana

VALERO Bodil

WEIDENHOLZER Josef

DEMESMEAKER Michael

KELAM Tunne

BILBAO BARANDICA Izaskun

CASTALDO Fabio Massimo

CARTHY Matt

ALBIOL GUZMAN Marina

AUKEN Margrete

BJORK Malin

ANDERSON Martina

BOYLAN Lynn

CHOUNTIS Nikolaos

BENIFEI Brando

CHRISTOFOROU Lefteris

BOVÉ José

CHRYSOGONOS Kostas

CORRAO Ignazio

COUSO PERMUY Javier

DE MASI Fabio

FERREIRA João

DURAND Pascal

FARIA Jose Inacio

ECK Stefan

KAILI Eva

LOPEZ BERMEJO Paloma

COFFERATI Sergio Gaetano

ERNST Cornelia

EVI Eleonora

MARAGALL Ernest

GRASWANDER-HAINZ Karoline

LÖSING Sabine

FORENZA Eleonora

BUCHNER Klaus

HÄNDEL Thomas

FREUND Eugen

GERICKE Arne

MAVRIDES Costas

GRAPINI Maria

DELLI Karima

THEOCHAROUS Eleni

JAAKONSAARI Liisa

HADJIGEORGIOU Takis

SEBASTIA Jordi

HAUTALA Heidi

JADOT Yannick

DE JONG Dennis

STAES Bart

MARINHO E PINTO António

JOLY Gro Eva

KARI Rina Ronja

KELLER Jan

MICHELS Martina

KONEČNÁ Kateřina

KYLLÖNEN Merja

LAMBERT Jean

LE HYARIC Patrick

LOCHBIHLER Barbara

LUNACEK Ulrike

MALTESE Curzio

JUARISTI ABAUNZ Iosu

MASTALKA Jiri

GONZALEZ PENAS Tania

KUNEVA Kostadinka

MATIAS Marisa

MÉLENCHON Jean-Luc

MINEUR Anne-Marie

REIMON Michel

PAPADIMOULIS Dimitrios

NI RIADA Liadh

PANZERI Pier Antonio

SANT Alfred

PEDICINI Piernicola

PIRINSKI Georgi

VALLINA DE LA NOVAL Angela Rosa

REGNER Evelyn

PAPADAKIS Demetris

SPINELLI Barbara

RIVASI Michèle

VIEGAS Miguel

SAKORAFA Sofia

SÁNCHEZ CALDENTEY María Dolores Lola

SCOTT CATO Molly

URTASUN Ernest

SERRÃO SANTOS Ricardo

SMITH Alyn

ZUBER Inês

SKRLEC Davor

VAJGL Ivo

ZIMMER Gabriele

TAYLOR Keith

SENRA RODRÍGUEZ Lidia

REVAULT d’ALLONNES BONNEFOY Christine

TERRICABRAS Josep-Maria

TORRES MARTINEZ Estefania

URBAN CRESPO Miguel

SYLIKIOTIS Neoklis

VANA Monika

SCHOLZ Helmut

ZDANOKA Tatjana