Des MPE écrivent une lettre au Premier ministre turc concernant la situation à Sur

18 membres du Parlement européen ont signé une lettre qu’ils ont envoyé au Premier ministre turc Ahmet Davutoğlu, appelant à la fin de l’état de siège en cours dans le district de Sur dans le centre d’Amed, qui dure depuis 87 jours, et à une action urgente pour éviter que la tragédie de Cizre ne se reproduise à Sur.
Les 18 parlementaires ont effectué une visite dans la ville de Amed la semaine dernière et se sont entretenus avec des responsables concernant la situation dans le district de Sur. Ils ont rédigé la lettre à leur retour.

“Appel urgent pour une solution pacifique à la situation de crise humanitaire dans le district de Sur à Diyarbakir.

Le quartier historique de Sur, à Diyarbakır, est sous couvre-feu depuis le 11 Décembre 2015.
Les bombardements ont considérablement détruit les infrastructures à Sur.
Un nombre inconnu de civils, estimé à environ 200, comprenant des enfants âgés de moins de 10, et des blessés sont piégés dans les sous-sols des buildings. Les civils ne peuvent pas sortir de leurs maisons en raison des bombardements en cours, tandis que les cadavres restent étalés dans les rues.
Les responsables turcs affirment qu’il y a 131 civils et 25 membres du PKK dans Sur.

Compte tenu de l’urgence de la situation, nous appelons les responsables turcs à rassembler les conditions adéquates pour permettre le sauvetage des civils, des enfants en premier lieu, et de trouver un moyen de résolution à la crise.
Nous demandons avec insistance la suspension du couvre-feu et la mise en place d’une trêve de 24 heures afin d’assurer une évacuation sure des blessés de la région.
S’il vous plaît, ne laissez pas une autre catastrophe humanitaire se produire à Sur, comme celle de Cizre où les 158 civils qui ont été récemment pris au piège dans les sous-sols ont perdu la vie.
Nous appelons en outre le Haut Représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité Federica Mogherini et les chefs des États de l’UE de prendre de toute urgence des mesures concernant la situation dramatique dans Sur. “

La lettre a été signée par les membres suivants du Parlement européen;

Elena Valenciano, Subcommittee on Human Rights, Chair of the Group of the Progressive Alliance of Socialists and Democrats, Spain

Michael Gahler, Committee on Foreign Affairs, Group of the European People’s Party (Christian Democrats), Germany

Richard Howitt, Committee on Foreign Affairs, Group of the Progressive Alliance of Socialists and Democrats, United Kingdom

Charles Tannock, Committee on Foreign Affairs, European Conservatives and Reformists Group, United Kingdom

Mark Demesmaeker, Committee on Foreign Affairs, European Conservatives and Reformists Group, Belgium

Yana Toom, Committee on Culture and Education, Group of the Alliance of Liberals and Democrats for Europe, Estonia

Takis Hadjigeorgiou, Committee on Foreign Affairs, Confederal Group of the European United Left – Nordic Green Left, Cyprus

Marie-Christine Vergiat, Subcommittee on Human Rights, Confederal Group of the European United Left – Nordic Green Left, France

Fabio Massimo Castaldo, Committee on Foreign Affairs, Europe of Freedom and Direct Democracy Group, Italy

Rebecca Harms, Co-Chair Group of the Greens/European Free Alliance, Germany

Bodil Valero, Committee on Foreign Affairs, Group of the Greens/European Free Alliance, Sweden

Ernest Maragall, EU-Turkey Joint Parliamentary Committee, Group of the Greens/European Free Alliance, Spain

Ska Keller, EU-Turkey Joint Parliamentary Committee, Group of the Greens/European Free Alliance, Germany

Josep-Maria Terricabras, Vice-Chair of Group of the Greens/European Free Alliance, Spain

Helga Trüpel, Group of the Greens/European Free Alliance, Germany

Tatjana Zdanoka, Group of the Greens/European Free Alliance, Latvia

Michel Reimon, Group of the Greens/European Free Alliance, Austria

Terry Reintke, Group of the Greens/European Free Alliance, Germany