Présidents de 4 groupes du PE – Lettre à Mogherini concernant la situation dans la région kurde

03 Mars 2016,

Cher HR / VP Mogherini,

Nous vous écrivons au sujet de l’intensification de la violence dans le contexte du conflit entre les forces de sécurité turques et le PKK dans le sud-est de la Turquie, qui a déjà fait plus d’une centaine de morts parmi les civils.

Nous sommes profondément préoccupés par le fait que le climat actuel de violence continue de se dégrader, mettant en danger la vie des civils innocents et la stabilité du pays dans son ensemble.

Par conséquent, l’UE doit agir rapidement afin de faciliter un cessez-le de toutes les parties impliquées dans le conflit et un retour à la table des négociations afin de trouver une solution politique à un conflit qui dure depuis plus de 40 ans.

HR / VP Mogherini, nous vous demandons instamment d’effectuer une visite dans la région du sud-est, qui a été reportée récemment.

Nous vous encourageons également à faire pression sur toutes les parties pour que ces dernières reprennent le processus de paix kurde et pour qu’il y ait un dialogue ouvert et inclusif entre les différents acteurs impliqués, qui puisse conduire au processus de consolidation de la paix, la stabilité et la primauté du droit dans la région.

Nous vous demandons instamment de, en tant que Haut représentant de l’Union pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, saisir ce moment en travaillant activement pour assurer une réponse forte et unifiée de l’UE au conflit actuel et exhorter le retour à des négociations pacifiques.

Sincèrement votre,

 

Rebecca Harms, Coprésidente du groupe Verts / ALE

Gianni Pittella, président du groupe S & D

Guy Verhofstadt, président du groupe ALDE

Gabriele Zimmer, présidente du groupe GUE / NGL