Le HDP-EU

 

Depuis des années, parallèlement à la lutte démocratique dans le Kurdistan Nord, notre Parti a choisi de constituer une représentation permanente auprès des instances européennes.

Cette représentation s’est donnée pour tâche d’informer ces instances au sujet des événements dans les régions kurdes et plus globalement au sujet  des événements dans la région du Proche et Moyen Orient.

Nous travaillons avec tous les groupes politiques démocratiques au sein du Parlement Européen, et depuis 2004, avons créé un groupe d’amitié kurde, composé essentiellement d’élus du GUE, des Verts, des libéraux, et des partis socialistes.

Notre mission consiste à organiser des conférences de presse avec des dirigeants au sein du Parlement pour attirer l’attention sur la question kurde et trouver une solution démocratique à cette dernière.

Notre parti est membre de l’Internationale Socialiste et membre associé du Parti Socialiste Européen.

Notre représentant européen est également membre de la présidence du PES.

Au conseil de l’Europe à Strasbourg, nous travaillons auprès de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe et du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe.

Nous menons parallèlement des campagnes d’information auprès des différentes ambassades du Conseil de l’Europe.

Lors des Assemblées parlementaires du Conseil de l’Europe, notre député national Nazmi Gür se trouve dans le groupe politique de Gauche parmi les délégations parlementaires des Etats membres.

Une représentation des élus de notre parti se trouve au sein de la délégation nationale de la Turquie et fait partie du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe.

Notre parti représente actuellement un groupe de 34 députés au sein de la Grande Assemblée nationale de Turquie et représente la 4ème force politique du pays.

Sur le plan des élus régionaux, nous sommes le premier parti de la région du Kurdistan Nord, officiellement nommé « L’Est et le Sud-Est de la Turquie ».

Notre parti est sorti renforcé lors des dernières élections, et ce  malgré les massives fraudes électorales et les tensions importantes que cela a engendré, et les milliers de nos dirigeants, élus et députés qui se trouvent en prison depuis les dernières élections.

Le système de co-présidence a également été d’application lors des récentes élections dans toutes les mairies et régions du Kurdistan.

Par ordre de pourcentage des élues femmes, nous sommes le premier parti en Turquie.